Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Pour tout comprendre facilement de la Franc-maçonnerie

           COMMANDEZ-LE DES MAINTENANT          LE PREMIER LIVRE QUI PRÉPARE SÉRIEUSEMENT LES CANDIDATS A DEVENIR MAçONS  

- Enfin un ouvrage clair, qui répond aux questions pour comprendre la Franc-maçonnerie.

- 230 Pages de questions / Réponses, utile et efficace avant d'envoyer sa candidature.

- Liste des Obédiences maçonniques pour prendre contact. 

- Les choses à faire et à ne pas faire, à dire et à ne pas dire. A LIRE ABSOLUMENT


        Livré en 48h / Satisfait ou remboursé                                                 ACHETER MAINTENANT                PRIX : 17,50 € + frais postaux  

Franc-maçonnerie à Melun

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Melun"

Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Franc-maçonnerie à Melun

 Histoire de la franc-maçonnerie : Dans les cérémonies, on dit aux francs-maçons que la Franc-Maçonnerie existait quand le Roi Salomon a construit le Temple à Jérusalem et que les maçons qui ont construit le Temple ont été organisés en Loges.

 On dit aussi aux francs-maçons que le roi Salomon, le roi Hiram de Tyr et Hiram Abif ont régné sur ces loges en tant que grands maîtres égaux. Les cérémonies, cependant, sont construites d'allégorie et de symbolisme et les histoires qu'elles tissent autour de la construction du Temple ne sont évidemment pas des faits littéraux ou historiques mais un moyen dramatique d'expliquer les principes de la franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie ne naquit ni n'existait à l'époque de Salomon.

 Beaucoup d'historiens bien intentionnés mais mal orientés, Maçons et non-maçons, ont essayé de prouver que la franc-maçonnerie était un descendant linéaire ou une version moderne des mystères de la Grèce classique et de Rome ou dérivée de la religion des constructeurs pyramidaux égyptiens. D'autres théories estiment que la franc-maçonnerie est issue de bandes de maçons itinérants agissant par l'autorité papale. D'autres sont encore convaincus que la franc-maçonnerie a évolué à partir d'une bande de Templiers qui se sont enfuis en Ecosse après que l'ordre ait été persécuté en Europe.

 Certains historiens ont même prétendu que la Franc-Maçonnerie dérive en quelque sorte de la Confrérie Rosicrucienne, mystérieuse et mystérieuse, qui existait ou non en Europe au début des années 1600. Toutes ces théories ont été examinées à plusieurs reprises, mais aucune preuve tangible n'a encore été trouvée pour leur donner de la crédibilité.

 Les réponses honnêtes aux questions quand, où et pourquoi la franc-maçonnerie est née sont que nous ne savons tout simplement pas. Les premières preuves de la franc-maçonnerie sont très maigres et pas encore suffisamment découvertes - si tant est qu'elle existe - pour prouver une théorie. L'accord général entre les historiens et les chercheurs maçonniques sérieux est que la franc-maçonnerie est née, directement ou indirectement, des maçons médiévaux (ou maçons opératifs) qui ont construit de grandes cathédrales et châteaux.

 Ceux qui favorisent la descente directe de la maçonnerie opérative disent qu'il y avait trois étapes à l'évolution de la franc-maçonnerie. Les tailleurs de pierre se sont réunis dans des huttes (loges) pour se reposer et manger. Ces loges devinrent progressivement non plus la cabane mais le regroupement des tailleurs de pierre pour réguler leur métier. À temps, et en commun avec d'autres métiers, ils ont développé des cérémonies d'initiation primitives pour les nouveaux apprentis.

 Comme les maçons pouvaient facilement se déplacer d'un chantier à l'autre dans tout le pays, et comme il n'y avait pas de cartes syndicales ou de certificats d'apprentissage, ils commencèrent à adopter un mot privé qu'un maçon itinérant pouvait utiliser lorsqu'il arrivait sur un nouveau site. pour prouver qu'il était correctement formé et avait été membre d'une loge. Il était, après tout, plus facile de communiquer un mot spécial pour prouver que vous saviez ce que vous faisiez et avez eu droit au salaire qu'il méritait de passer des heures à tailler un bloc de pierre pour démontrer vos compétences.

 Nous savons qu'au début des années 1600, ces loges opératoires commencèrent à admettre des hommes qui n'avaient aucun lien avec les francs-maçons acceptés ou les gentilshommes. Pourquoi cela a été fait et quelle forme de cérémonie a été utilisée n'est pas connue. À mesure que les années 1600 touchaient à leur fin, de plus en plus de gentilshommes commencèrent à rejoindre les loges, les prenant peu à peu et les transformant en loges de maçons libres, acceptés ou spéculatifs, n'ayant plus aucun lien avec le métier de tailleurs de pierre.

 Melun (prononcé est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Elle est le siège de la préfecture et la troisième ville la plus peuplée du département après Chelles et Meaux. Ses habitants sont appelés les Melunais(es) (plus rarement Melunois ou Melodunois). Melun est située à 41 km au sud-est de Paris, dans un méandre de la Seine, entre la Brie et le Gâtinais.

La ville est irriguée et drainée par la Seine et son affluent l'Almont. Elle a déjà subi plusieurs grandes crues dont la crue de la Seine de 1910 (le niveau de la Seine avait alors atteint 6,10 m à Melun qui fait partie des zones les plus à risques d'inondation en cas de crue centennale de la Seine) et, à un moindre degré, la crue de mai-juin 2016.

 Melodunum est une ville dont la première trace écrite, "id est oppidum Senonum in insula Sequanae positum, ut paulo ante de Lutecia diximus." « C'est une ville des Sénons, située, comme nous l'avons dit de Lutèce, dans une île de la Seine. », dans les "Commentaires sur la Guerre des Gaules" de Jules César (B.G., VII, 58), remonte à l'époque gauloise, dès 52 av. J.-C. Les 28 et 29 juillet 1789 des émeutes éclatèrent, à Melun, causées principalement par la difficulté de se procurer du blé.

Le 4 février 1790, Nicolas Chamblain, notaire, est élu maire par 202 voix sur 3739. Le département de Seine-et-Marne est formé le 4 mars 1790 par assemblage de parties de l'Île-de-France, de la Brie, de la Champagne et du Gâtinais. Au mois de juillet les électeurs du département choisissent Melun comme chef-lieu. Des levées d'hommes sont opérées et les cloches ainsi que les vases d'or et d'argent, qui ne sont pas indispensables au culte, sont envoyés à Paris pour les guerres de la Révolution française. En 1792, la Convention nationale prend le pouvoir et la Société s'efforce de faire disparaitre les traces de l'Ancien Régime. Durant cette période, les sculptures des églises de Saint-Aspais et de Notre-Dame souffrirent énormément. Pendant la période de la Terreur, le mathématicien, astronome et physicien français Pierre-Simon de Laplace s'installe à Melun. Mis hors la loi à cause de la fusillade du Champ-de-Mars, Jean Sylvain Bailly vint également s'y réfugier, en juillet 1793, la ville passant pour tranquille. Toutefois 3 jours après son arrivée, il est arrêté, transféré à Paris où il est guillotiné le 12 novembre 1793, après un procès expéditif. À cette époque les arrestations et libérations étaient quotidiennes. Laplace, qui avait quitté Melun pour Le Mée fut arrêté par les gardes nationaux de Boissise-la-Bertrand mais relâché aussitôt. Le culte catholique étant aboli, Notre-Dame fut transformé en magasin à fourrage et Saint-Aspais en atelier à salpêtre. Le 9 thermidor ramena un peu d'ordre dans la région. Un ex-curé, un dénommé Métier, qui s'était signalé à la tête de terroristes fut emprisonné à Melun. L'ex-curé Métier s'était approprié tous les pouvoirs, il était à la fois curé constitutionnel, juge au tribunal civil, président du département et délégué des représentants du peuple. La ville était terrorisée.

 

Région       Île-de-France

Département      Seine-et-Marne

(préfecture)

Arrondissement  Melun

(chef-lieu)

Canton      Melun

(bureau centralisateur)

Intercommunalité       Communauté d'agglomération Melun Val de Seine

Maire

Mandat      Louis Vogel

2016-2020

Code postal        77000

Code commune  77288

Démographie

Gentilé      Melunais

Population

municipale 40 011 hab. (2014 en augmentation de 1,55 % par rapport à 2009)

Densité      4 976 hab./km2

Population

aire urbaine       126 983 hab. (2014)

Géographie

Coordonnées      48° 32′ 26″ nord, 2° 39′ 36″ est

Altitude      Min. 37 m

Max. 102 m

Superficie  8,04 km2

 

Site Web : http://www.ville-melun.fr/


Découvrez nos partenaires ci-dessous