Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Pour tout comprendre facilement de la Franc-maçonnerie

           COMMANDEZ-LE DES MAINTENANT          LE PREMIER LIVRE QUI PRÉPARE SÉRIEUSEMENT LES CANDIDATS A DEVENIR MAçONS  

- Enfin un ouvrage clair, qui répond aux questions pour comprendre la Franc-maçonnerie.

- 230 Pages de questions / Réponses, utile et efficace avant d'envoyer sa candidature.

- Liste des Obédiences maçonniques pour prendre contact. 

- Les choses à faire et à ne pas faire, à dire et à ne pas dire. A LIRE ABSOLUMENT


        Livré en 48h / Satisfait ou remboursé                                                 ACHETER MAINTENANT                PRIX : 17,50 € + frais postaux  

Franc-maçonnerie à Mende

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Mende"

Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Franc-maçonnerie à Mende

 Histoire de la Franc-maçonnerie : Le seul problème avec cette théorie est qu'elle est basée uniquement sur des preuves provenant d'Ecosse. Il y a amplement de preuves de lodges opératoires écossais, unités géographiquement définies avec le soutien de la loi statutaire pour contrôler ce qui a été appelé le commerce de maçon. Il y a aussi beaucoup d'évidence que ces loges ont commencé à admettre des messieurs comme maçons acceptés, mais aucune évidence jusqu'à présent que ces membres acceptés aient été autres que des maçons honoraires, ou qu'ils aient changé d'une manière quelconque la nature des pavillons opérationnels. Aucune preuve n'a été connue, après plus de cent ans de recherches dans les archives du bâtiment, pour un développement similaire en Angleterre. Les documents de construction médiévaux ont des références aux loges de maçon, mais après 1400, à part les guildes de maçons dans certaines villes, il n'y a aucune preuve de loges opératives.

 C'est devenu un groupe d'hommes à la fin des années 1500 ou au début des années 1600. Ce fut une période de grande agitation religieuse et politique et d'intolérance. Les hommes étaient incapables de se rencontrer sans différences d'opinions politiques et religieuses menant à des arguments. Les opinions opposées scindèrent les familles et la guerre civile anglaise de 1642-1626 fut le résultat final. Ceux qui soutiennent le lien indirect croient que les initiateurs de la franc-maçonnerie étaient des hommes qui voulaient promouvoir la tolérance et construire un monde meilleur dans lequel des hommes d'opinions différentes pourraient coexister pacifiquement et travailler ensemble pour le bien de l'humanité. Dans la coutume de leur temps ils ont utilisé l'allégorie et le symbolisme pour transmettre leurs idées. Comme leur idée centrale était de construire une meilleure société, ils ont emprunté leurs formes et symboles au métier de constructeur opérationnel et ont tiré leur allégorie centrale de la Bible, la commune. 

Livre source connu de tous, dans lequel le seul bâtiment décrit en détail est le Temple du roi Salomon. Les outils de tailleurs de pierre leur ont également fourni une multiplicité d'emblèmes pour illustrer les principes qu'ils mettaient en avant. Une théorie plus récente place l'origine de la franc-maçonnerie dans un cadre charitable. Dans les années 1600, il n'y avait pas d'État providence; Toute personne tombant malade ou devenant handicapée devait s'appuyer sur ses amis et sur la loi sur les pauvres. Dans les années 1600, de nombreux métiers avaient ce qui est devenu connu sous le nom de boîtes de boîte. Celles-ci provenaient des rassemblements conviviaux des membres d'un commerce particulier au cours de réunions dont tous les membres présents mettaient de l'argent dans une boîte commune, sachant que s'ils tombaient dans des moments difficiles, ils pouvaient demander un allégement de la boîte. D'après les preuves qui ont survécu, on sait que ces boîtes à boîte ont commencé à admettre des membres qui n'étaient pas de leur métier et qui avaient eu beaucoup des caractéristiques des premières loges maçonniques. Ils se sont rencontrés dans des tavernes, ont eu de simples cérémonies d'initiation et des mots de passe et ont pratiqué la charité à l'échelle locale. Peut-être la franc-maçonnerie a-t-elle ses origines dans un tel club pour les maçons opérationnels. Bien qu'il ne soit pas encore possible de dire quand, pourquoi ou où la franc-maçonnerie est née, on sait où et quand la franc-maçonnerie "organisée" a commencé. Le 24 juin 1717, quatre lodges londoniens se réunirent à la Goose and Gridiron Ale House, dans le cimetière de St Pauls. Ils formèrent une grande loge et élirent un grand maître (Anthony Sayer) et de grands gardes.

 Mende est une commune française, préfecture du département de la Lozère en région Occitanie. La ville est ancienne, les premières traces d'habitation remontent à 200 av. J.-C.. Mende est située entre Clermont-Ferrand et Montpellier, mais également sur l'axe Lyon - Saint-Étienne - Albi - Toulouse. Les autres villes d'importance situées à proximité sont Aurillac et Saint-Flour (Cantal), Le Puy-en-Velay (Haute-Loire), Rodez et Millau (Aveyron) ainsi qu'Alès et Nîmes (Gard). Même si Mende reste une ville relativement peu peuplée (11 641 habitants au dernier recensement de 2015 en diminution de 4,11 % par rapport à 2010), elle en demeure la plus importante de la Lozère. De plus, elle est la ville-centre de l'unique aire urbaine de ce département.

 Mende est située dans la haute vallée du Lot, en zone de moyenne montagne, dans le pays du Gévaudan, le ruisseau Rieucros s'y jette sur sa rive droite. La ville est surplombée (côté rive gauche du Lot) par le mont Mimat et sa forêt de pins noirs. On y accède par la côte de la Croix Neuve. Rive droite, les quartiers résidentiels s'étendent sur différents causses, dont le causse d'Auge. Située sur l'axe Lyon-Toulouse, la ville a longtemps été un carrefour commercial entre l'Auvergne, le Rhône et le Languedoc. La commune est limitrophe de Rieutort-de-Randon et Chastel-Nouvel au nord, de Badaroux à l'est, de Lanuéjols au sud-est, de Brenoux et Saint-Bauzile au sud, de Balsièges au sud-ouest, de Barjac et Servières à l'ouest. Mende est l'une des « villes portes » (avec Millau, Lodève, Alès et Ganges) du site des causses et Cévennes, au patrimoine mondial par l'UNESCO sous l'inscription « Les Causses et les Cévennes, paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen ».

 La région est un ancien site de peuplement remontant à l'âge du bronze, bien que la capitale du Gévaudan, de l'époque gauloise puis gallo-romaine, fût Anderitum. On retrouve dans les textes anciens les noms de Mimate, Mimata25 (la montagne) pour désigner cette ville au pied du Mons Mimatensis (mont Mimat). Un autre nom circule, dans le même esprit, celui de Viculus Mimatensis (ou Vicus Mimatensis). C'est la ville qui a donné son nom au mont Mimat (le « mont des Mendois », littéralement) et non l'inverse.

 À partir des années 1970, la ville connaît une croissance démographique assez importante. La ville s'étend alors vers le causse d'Auge. Dans les années 1980 et 1990, on s'aperçoit d'ailleurs que globalement le département se dépeuple, tandis que sa préfecture s'agrandit. La culture et le sport prennent alors plus d'importance dans la vie de la ville.

 La ville développe, au cours des années 1990, des rapprochements administratifs avec les villes situées à proximité. C'est ainsi qu'elle forme, avec Aurillac et Rodez, le réseau de ville Estelle. Le principe du réseau était de partager des expériences et de mettre en commun des outils pour développer ces villes de taille moyenne. Peu de temps après, c'est avec d'autres réseaux que Mende se rapproche un peu plus des autres villes du Massif central. C'est le cas, par exemple, du réseau Cyber Massif qui a pour vocation le désenclavement numérique de la région

 

Région       Occitanie

Département      Lozère

(préfecture)

Arrondissement  Mende

(chef-lieu)

Canton      Bureau centralisateur de Mende-1

Mende-2

Intercommunalité       Communauté de communes Cœur de Lozère

(siège)

Maire

Mandat      Laurent Suau

2016-2020

Code postal        48000

Code commune  48095

Démographie

Gentilé      Mendois

Population

municipale 11 641 hab. (2015 en diminution de 4,11 % par rapport à 2010)

Densité      318 hab./km2

Géographie

Coordonnées      44° 31′ 10″ nord, 3° 30′ 05″ est

Altitude      Min. 691 m

Max. 1 236 m

Superficie  36,56 km2

 

Site Web : http://www.mende.fr/


Découvrez nos partenaires ci-dessous