Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Pour tout comprendre facilement de la Franc-maçonnerie

           COMMANDEZ-LE DES MAINTENANT          LE PREMIER LIVRE QUI PRÉPARE SÉRIEUSEMENT LES CANDIDATS A DEVENIR MAçONS  

- Enfin un ouvrage clair, qui répond aux questions pour comprendre la Franc-maçonnerie.

- 230 Pages de questions / Réponses, utile et efficace avant d'envoyer sa candidature.

- Liste des Obédiences maçonniques pour prendre contact. 

- Les choses à faire et à ne pas faire, à dire et à ne pas dire. A LIRE ABSOLUMENT


        Livré en 48h / Satisfait ou remboursé                                                 ACHETER MAINTENANT                PRIX : 17,50 € + frais postaux  

Franc-maçonnerie à Nevers

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Nevers"

Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Franc-maçonnerie à Nevers

 Franc-Maçonnerie et Fraternité : La Fraternité des Maçons Libres et Acceptés a des membres de tous les groupes ethniques et de tous les continents du monde. La fraternité est un enseignement primaire de la maçonnerie - que chaque personne doit être jugée en tant qu'individu, selon ses propres mérites, et que des facteurs comme la race, l'origine nationale, la croyance religieuse, le statut social ou la richesse sont accessoires au caractère de la personne.

 La franc-maçonnerie a été introduite en Amérique du Nord dans les années 1700, une époque où les attitudes raciales étaient très différentes d'aujourd'hui. Comme cela s'est produit avec de nombreuses églises et organisations sociales, ces attitudes ont conduit la franc-maçonnerie pour les hommes afro-américains à se développer indépendamment. En 1776, un groupe de maçons afro-américains à Boston a commencé à se réunir en tant que Lodge; ils ont été formellement affrétés par l'Angleterre en 1784 en tant que African Lodge # 459. African Lodge et ses descendants ont développé un système de Grande Loge séparé, connu sous le nom de Prince Hall Masonry (d'après le premier Maître de la Loge Africaine). Les Grandes Loges du Prince Hall attribuent aux mêmes croyances et rituels de la franc-maçonnerie que toutes les loges maçonniques régulières à travers le monde.

 Comme une pétition pour l'adhésion à Masonry ne demande pas la course d'un pétitionnaire, les statistiques sur les ventilations ethniques ne sont pas conservées par une grande loge. La collecte de telles informations est considérée comme inappropriée pour collecter des informations sur la situation financière d'un frère. Un pavillon n'est pas autorisé à accepter ou exclure un candidat en raison de sa race ou de son origine nationale. Pour faire une demande d'adhésion, le pétitionnaire doit être «un homme d'âge légal, de bonne réputation et posséder une croyance en Dieu». Bien que l'élection à l'adhésion à la fraternité relève de la décision du lodge local, les critères d'adhésion sont standards, et tous les maçons sont tenus de les observer. Jusqu'en 1717, chaque loge des Maçons était autonome. Le 24 juin 1717, quatre des lodges de Londres se réunirent pour former la première Grande Loge d'Angleterre. Il est devenu le premier organe administratif ou politique de la franc-maçonnerie.

 Les loges maçonniques conservent encore l'autonomie sur leurs finances, leurs activités, l'élection des officiers, la collecte de fonds et la participation aux cérémonies. Mais sur le plan administratif, chaque État ou province a une grande loge qui coordonne les activités, sert de source centrale d'archivage et remplit d'autres fonctions administratives et politiques pour la fraternité. Le président de l'État s'appelle le Grand Maître de la Grande Loge. Il a de larges pouvoirs pour superviser les progrès de la fraternité et bien qu'il n'y ait pas de porte-parole national pour la fraternité, dans son propre état (juridiction), il est le principal porte-parole.

 Nevers est une commune du centre de la France, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle compte 34 841 habitants (recensement de 2013), son agglomération 60 176 habitants et son aire urbaine 101 586 habitants. Il s'agit de la ville principale du département de la Nièvre et de la 3e plus grande ville de Bourgogne, située entre Chalon-sur-Saône et Auxerre. Capitale de la province du Nivernais sous l'Ancien Régime, elle est désignée comme préfecture du département de la Nièvre lors de la réorganisation territoriale de 1790. Ses habitants sont appelés les Neversois et Neversoises. Il s'agit à l'origine d'un barbarisme inventé par un journaliste local. Dotée d'un patrimoine historique remarquable, d'un important ensemble patrimonial médiéval (église Saint-Étienne, cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte), Renaissance (palais ducal) ou contemporain (église Sainte-Bernadette du Banlay), la ville est affiliée au réseau national des villes d'art et d'histoire.

 La ville est située au confluent de la Nièvre et de la Loire, à quelques kilomètres de l'Allier (affluent de la Loire). À voir : le panorama du Bec d'Allier, qui offre une vue splendide sur la jonction entre la Loire et l'Allier. Elle occupe un site de butte sur la rive droite de la Loire. Le nom de Nevers est dérivé de celui de la Nièvre. Il est documenté sous les formes : Nevirnum, Ebirno, Neberno, Nevernis… d'un ancien *Néuar-ino-. Un -s s'est substitué au -n d'origine. Il est probable qu'il s'agisse d'une racine hydronymique pré-celtique *nev- / niv- apparentée à celle de la Neva russe ainsi qu'à la Nive du Pays basque (Dauzat, Rostaing, Nègre, Morvan). Jules César lui donnait le nom gaulois de Noviodunum 'nouvelle place forte'. En bourguignon-morvandiau la ville se nomme N'ver.

 Il n'est pas certain que la place forte Noviodunum Aeduorum citée par César, place forte des Eduens, ait été Nevers. On cite souvent plutôt à ce sujet Neuvy-sur-Loire, à 80 km de là, également dans la Nièvre. On parle aussi de Nevirnum ou encore de Nebernum. Le nom vient de celui de la rivière Nièvre (Nivara, Nevara).

Néanmoins, on note la présence de vestiges gallo-romains sous le palais ducal.

Cette cité est évangélisée au iiie siècle, puis devient le siège de l'évêché au vie siècle.

Capitale du comté héréditaire de Nevers en 992, la ville se fortifie sous l'influence de Pierre II de Courtenay en 1194. La ville appartient successivement aux familles de Courtenay, de Bourbon, aux maisons de Flandre, de Bourgogne-Franche-Comté, de Clèves et de Gonzague. L'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, possède en 1347, quelques murailles et places de maisons dans la rue de la Parcheminerie, qu'elle donne à bail9.

La ville est alors fortifiée, une partie importante des remparts subsiste encore dont la Porte du Croux, bel exemple d'architecture militaire destiné à affirmer le pouvoir urbain. Elle réunit le concept de tour-porte placée devant la muraille afin de mieux défendre celle-ci et le symbole de tour-maîtresse se dressant contre l'intrus et contrôlant les visiteurs. Outre les aménagements traditionnels comme les échauguettes d'angles et les machicoulis, elle inclut des innovations plus modernes comme la séparation des accès piétonnier et charretier ainsi qu'un pont-levis à flèche. Pour faire face aux progrès de l'artillerie, la Porte du Croux est dotée d'une avant-porte désaxée par rapport à la porte principale.

Le comté fut transformé en duché en 1538 et acheté par Jules Mazarin pour son neveu Philippe Mancini en 1659.

En prévision des états généraux de 1789, Me Larenne — curé de St Martin de Nevers — est élu député du clergé.

Lors de la Seconde Guerre mondiale en juillet 1940 Nevers passe en zone occupée. Un bombardement allié important de Nevers a lieu le 16 juillet 1944 faisant 161 morts et détruisant partiellement la cathédrale Saint-Cyr-Sainte Julitte. Les Allemands quittent finalement la ville le 7 septembre 1944.

 

Région       Bourgogne-Franche-Comté

Département      Nièvre (préfecture)

Arrondissement  Nevers (chef-lieu)

Canton      Nevers-1

Nevers-2

Nevers-3

Nevers-4

Intercommunalité       Communauté d'agglomération de Nevers

Maire

Mandat      Denis Thuriot (LREM)

2014-2020

Code postal        58000

Code commune  58194

Démographie

Gentilé      Neversois (se)

Population

municipale 34 485 hab. (2014 en diminution de 7,97 % par rapport à 2009)

Densité      1 990 hab./km2

Population

aire urbaine       100 768 hab. (2013)

Géographie

Coordonnées      46° 59′ 34″ nord, 3° 09′ 42″ est

Altitude      Min. 167 m

Max. 238 m

Superficie  17,33 km2

 

Site Web : https://www.nevers.fr/


Découvrez nos partenaires ci-dessous