Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Commandez les en ligne dès maintenant... chez vous dans 48h

Ce Manuel de survie propose, avec plein d’humour et de lucidité, des pistes pour comprendre l'envie de changer de Loge ou la désillusion.

Commandez-le en ligne dès maintenant



 Visiter le site 
Comment et pourquoi devenir Franc-maçon. Ce livre répond à toutes les questions sous forme de dialogue avec un ami.

Commandez-le en ligne dès maintenant



 Visiter le site 
Quand les Loges sont incapables d'instruire leurs Apprentis, faute de Maîtres compétents. Ce Manuel vous aide sur le chemin du travail.

Commandez-le en ligne dès maintenant



 Visiter le site 

Franc-maçonnerie à Poitiers

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Poitiers"

Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Franc-maçonnerie à Poitiers

 Franc-Maçonnerie et Secret : Les gens se réfèrent parfois à la franc-maçonnerie comme étant une «société secrète». Dans un sens, l'affirmation est vraie. Tout groupe social ou entreprise privée est «secret» en ce sens que ses réunions d'affaires peuvent être ouvertes uniquement à ses membres. Dans la franc-maçonnerie, le processus d'adhésion est également une affaire privée, et ses membres s'engagent à ne pas discuter avec les non-membres de certaines parties des cérémonies associées à l'organisation.

 La franc-maçonnerie a certaines poignées de main et mots de passe, des coutumes incorporées dans des fraternités ultérieures, qui sont gardées privées. Ce sont des moyens de se reconnaître - nécessaires dans une organisation qui couvre le monde entier et qui englobe de nombreuses langues.

 La tradition d'utiliser des poignées de main et des mots de passe était très courante au Moyen Age, lorsque la capacité de s'identifier comme appartenant à une guilde de construction ou de commerce faisait souvent la différence pour obtenir un emploi ou obtenir de l'aide pour soi et sa famille. Aujourd'hui, les francs-maçons font la même promesse à tous les membres qu'il se verra offrir de l'aide si lui ou sa famille le demande.

 La franc-maçonnerie ne peut pas être appelée une "société secrète" dans un sens littéral. Une société vraiment secrète interdit à ses membres de révéler qu'ils appartiennent à l'organisation, ou qu'elle existe même. Une grande partie du rituel maçonnique est dans des livres appelés «moniteurs» qui sont largement disponibles, même dans les bibliothèques publiques. La plupart des francs-maçons portent des bagues et des épinglettes qui les identifient clairement comme membres de la fraternité. Les loges maçonniques sont répertoriées dans les annuaires téléphoniques publics, les bâtiments maçonniques sont clairement marqués, et dans de nombreuses régions du pays, les pavillons maçonniques placent des panneaux sur les routes menant à la ville, ainsi que des organisations civiques indiquant l'heure et le lieu des réunions.

 En termes de ce qu'il fait, ce qu'il enseigne, qui appartient, où il se rencontre, il n'y a pas de secrets dans la franc-maçonnerie! C'est une association fraternelle privée d'hommes qui contribuent beaucoup au bien public, tout en bénéficiant des bénéfices de la fraternité d'une fraternité.

 Poitiers, nommée Poetié en poitevin, est une commune du Centre-Ouest de la France, chef-lieu (préfecture) du département de la Vienne. Ancienne capitale de la région Poitou-Charentes, elle constitue désormais un pôle d'équilibre au nord de la région Nouvelle-Aquitaine. Avec plus de 27 000 étudiants, Poitiers est une grande ville universitaire depuis la création de son Université en 1431, deuxième pôle de la région après sa capitale Bordeaux. Avec 87 435 habitants en 2014, Poitiers est la commune la plus peuplée de la Vienne. Son agglomération compte 128 449 habitants en 20162 et constitue le pôle d'une aire urbaine de 258 837 habitants3. La communauté d'agglomération du Grand Poitiers comptait, quant à elle, 188 733 habitants au 1er janvier 2014 dans sa nouvelle délimitation de 2017.

 L'agglomération de Poitiers accueille sur son territoire la technopôle du Futuroscope, qui compte de grandes entreprises publiques et privées, ainsi que des laboratoires de recherche de pointe. Avec 2 millions de visiteurs annuels, le Futuroscope est le premier site touristique de Nouvelle-Aquitaine et le deuxième parc de loisirs français en termes de fréquentation. Ville d'art et d'histoire, celle qu'on nomme encore « La ville aux cent clochers » ou « La ville aux cent églises » est riche d'un important ensemble monumental comprenant notamment le baptistère Saint-Jean (ive siècle), l'hypogée des Dunes (viie siècle), l'église Notre-Dame la Grande (xiie siècle), l'église Saint-Porchaire (xiie siècle) ou encore la cathédrale Saint-Pierre (fin du xiie siècle — début du xiiie siècle). Son centre historique concentre de nombreux édifices remarquables, de splendides maisons à colombages, quelques hôtels particuliers — hôtel Fumé, hôtel Jean Beaucé — ainsi que l'ancien palais des comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine (xiie siècle), où la reine de France et d'Angleterre Aliénor d'Aquitaine tenait sa cour.

 La ville de Poitiers est située sur le seuil du Poitou, passage peu élevé entre le Massif armoricain à l'ouest et le Massif central à l'est. Il s'agit donc d'une voie de passage facile entre le Bassin parisien et le Bassin aquitain, à 340 km au sud-ouest de Paris, 105 km de Tours, 120 km d'Angers, 130 km de Limoges, 180 km de Nantes et à 220 km de Bordeaux. Poitiers jouit donc d’une position favorable sur une un axe nord-sud et est-ouest.

 Poitiers fait partie du Grand Poitiers qui regroupe les communes de Biard, Buxerolles, Chasseneuil-du-Poitou, Fontaine-le-Comte, Mignaloux-Beauvoir, Migné-Auxances, Montamisé, Poitiers, Saint-Benoit et Vouneuil-sous-Biard. Au 1er janvier 2005, les communes de Béruges et Croutelle sont entrées dans l'agglomération, ainsi que Ligugé le 1er janvier 2013. La communauté d'agglomération totalise 138 759 habitants (valeur 2012). En 2016, Grand Poitiers comptait 40 communes et 192 000 habitants.

 Poitiers vient de Pictavis, forme ablative des Pictavii ou Pictons, et qui signifie « chez les Pictons ».

Poitiers a laissé son nom à trois grandes batailles :

la première bataille de Poitiers 507, ou bataille de Vouillé est la moins connue. Elle fut remportée par Clovis Ier sur Alaric II roi des Wisigoths (au lieu appelé Campus Vogladensis) au nord-ouest de Poitiers, et permit la conquête de toute la zone entre Loire et Pyrénées ;

la bataille de Poitiers en 732 à Moussais, sur la commune de Vouneuil-sur-Vienne, au nord de Poitiers, avec la victoire des Francs dirigés par Charles Martel sur les troupes Maures et leurs alliés ;

la bataille de 1356, qui eut lieu à Nouaillé-Maupertuis au sud de Poitiers, avec la victoire des Anglais commandés par le Prince noir contre les Français du roi Jean le Bon.

(Voir l'article Poitou pour les autres batailles du Seuil du Poitou).

 

Région       Nouvelle-Aquitaine

Département      Vienne (préfecture)

Arrondissement  Poitiers (chef-lieu)

Canton      Chef-lieu de sept cantons

Intercommunalité       Grand Poitiers

Maire

Mandat      Alain Claeys

2014-2020

Code postal        86000

Code commune  86194

Démographie

Gentilé      Poitevins (voir section "Démographie")

Population

municipale 87 435 hab. (2014 en diminution de 1,53 % par rapport à 2009)

Densité      2 076 hab./km2

Population

aire urbaine       258 837 hab. (2014)

Géographie

Coordonnées      46° 34′ 55″ nord, 0° 20′ 10″ est

Altitude      Min. 65 m

Max. 144 m

Superficie  42,11 km2

 

Site Web : http://www.poitiers.fr/


Découvrez nos partenaires ci-dessous