Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Découvrez nos partenaires ci-dessous


Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis

Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis

Année de création: 1973

Nombre de Loges: 25

Effectifs: 250

Structure Mixte

Commander le livre 


Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Issue de la Loge nationale française qui se divise en deux tendances l'une, la LNF plus attachée aux traditions, dont le refus de l'initiation féminine, et l'autre, prenant le nom d'Humanitas, plus ouverte sur la mixité. Cette dernière voit se rattacher à elle plusieurs autres loges, dont certaines mixtes ; et, cette obédience naissante prend en 1976 le nom de Grande Loge indépendante et souveraine des rites unis. Elle compte aujourd'hui environ 240 membres pour 21 loges bleues.

Les loges ont le choix d'être mixtes, féminines ou masculines. La GLISRU n'administre que les trois premiers degrés (maçonnerie symbolique ou maçonnerie bleue) mais le 11 avril 1999 a été créé le Directoire des rites unis, administration collégiale des systèmes de hauts grades des rites pratiqués par la GLISRU, qui fédère les structures de hauts grades de tous les rites pratiqués par l'obédience. La GLISRU est membre du CLIPSAS.

Constituée à fin 2015 de 25 Loges symboliques implantées principalement en France métropolitaine mais aussi en Belgique, aux Antilles et en Guyane, son développement raisonné et maîtrisé lui assure une cohésion interne et une reconnaissance de la plupart des grandes Obédiences françaises et étrangères.

Fidèle à l’esprit et à la volonté de ses Fondateurs, la GLISRU s’enorgueillit de promouvoir et de défendre une Maçonnerie authentiquement Traditionnelle et Symbolique avec un fonctionnement administratif et une organisation réellement démocratiques.

Outre sa vocation primordiale associant la recherche symbolique et initiatique à la démarche humaniste, la GLISRU se caractérise par la pratique de la mixité (elle fédère des Loges masculines, féminines et mixtes) et la pluralité des Rites (10 Rites maçonniques différents sont pratiqués dans ses Loges). Ces spécificités lui confèrent une place particulière au sein du paysage maçonnique français, si riche de sa diversité.

La GLISRU est à la 9ème Obédience dans le paysage maçonnique français par son ordre de fondation. (source FM Mag Fév. 2015)

La présentation qui suit s’adresse tout autant aux membres de la GLISRU désireux de mieux connaître leur Obédience, qu’à tous ceux, Francs-Maçons ou non, curieux de pouvoir découvrir un visage original de la Maçonnerie française.

La Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis (GLISRU) est issue en ligne directe de la Grande Loge Nationale Française Opéra, dénommée depuis GLTSO. En avril 1968, trois Loges quittent la GLNF Opéra pour constituer une Fédération de Loges sous le nom de Loge Nationale Française (L.N.F.). Ces trois Loges, “JEAN-THEOPHILE DESAGULIERS” et “FIDELITE” à l’Orient de Neuilly-sur-Seine et “JAMES ANDERSON” à l’Orient de Lille, étaient régulièrement détentrices des Rites fondamentaux suivants :

• le Rite Moderne Français Rétabli (R.M.F.R.)

• le Rite (ou Régime) Ecossais Rectifié (R.E.R.)

• le Rite Anglais Style Emulation (R.A.E.)

La L.N.F. effectua (et continue d’effectuer) un travail de recherche maçonnique remarquable dans plusieurs domaines : l’histoire de la maçonnerie, l’étude du symbolisme maçonnique et l’étude des rituels anciens.

En 1973, les deux pôles principaux se séparent et il existe momentanément deux L.N.F., l’une à Paris à tendance plus théiste et l’autre à Lille, plus humaniste.

En 1976, la L.N.F. de Lille, alors conduite par son fondateur et Grand Maître Général, Jacques MARTIN, intègre une Loge mixte indépendante “Le Temple de la Paix Céleste” et décide de modifier son Titre Distinctif, la L.N.F. étant, jusque-là, strictement masculine.

D’abord, la L.N.F. de Lille retient le Titre de : “Ordre Maçonnique Universel Humanitas pour les Pays de Langue Française – Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis”. Mais bientôt, il est décidé de réserver le titre “GLISRU” aux seules Loges symboliques ou Loges bleues (3 premiers degrés), le titre “HUMANITAS” regroupant des Ateliers supérieurs.

Depuis 1993, sous l’impulsion de son deuxième Grand Maître, la Sœur Arlette GUYS, la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis (GLISRU) s’est dotée d’une structure démocratique comparable à celles habituellement en vigueur dans les autres Obédiences. Elle organise des Convents annuels regroupant les Délégués de toutes les Loges bleues et met en place un Conseil Fédéral composé d’au moins 7 Grands Officiers élus par le Convent et présidé par un Grand Maître élu par les Conseillers Fédéraux pour trois ans.

Depuis, ont ainsi succédé à la Sœur Arlette GUYS, le Frère Mathieu BERDIX de 1994 à 1997, le Frère Christian ROBERT de 1998 à 2003, en 2004 le Frère Jean-Claude HOURDE, puis à compter du Convent de septembre 2004, à nouveau le Frère Christian ROBERT.

Lui ont succédé à compter du Convent 2010, la Sœur Aude BENMOHA, puis en janvier 2012, le Frère Claude SERVANTON , d’Avril 2012 à Septembre 2015, le Frère Stéphane BAÑULS. Et enfin, Renato GIURCA depuis le dernier convent du 26 septembre 2015.

En termes de fonctionnement, notre Obédience, qui ne gère que les Loges symboliques, est dotée des structures démocratiques habituelles respectant le principe de séparation des pouvoirs :

• un Convent, organe législatif souverain, regroupant chaque année les représentants (délégués) de toutes nos Loges en assemblée générale,

• un Conseil Fédéral composé au minimum de 7 Grands Officiers élus par le Convent et dont la mission consiste à assurer la gestion de l’Obédience, les relations extérieures civiles et maçonniques, le contrôle des Loges et la mise en œuvre des décisions et vœux du Convent,

• enfin, une Justice maçonnique, indépendante des pouvoirs législatif et exécutif, dont la Cour Arbitrale constitue le niveau ultime, ses membres étant également élus par le Convent.

L’organisation de la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis (GLISRU) comporte deux aspects :

• l’aspect profane, concrétisé par les statuts de la Fédération GLISRU et des associations représentatives des Loges de l’Obédience,

• l’aspect maçonnique, lui-même concrétisé par la Constitution et les Règlements Généraux de l’Obédience, complétés par les règlements particuliers des Loges.