Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Découvrez nos partenaires ci-dessous


COMMENT SE PASSE LE PROCESSUS D'ENTREE ?

Commandez-le livre intégral dès maintenant

Dans ce chapitre, je vais essayer de vous en dire le plus possible, sans dévoiler pour autant les petites surprises qui vous attendent et qui font tout ce charme inoubliable de l’intégration au sein d’une Loge. Il est bon de savoir que la Franc-maçonnerie n’est pas un grand Tout uniforme. Il existe des Rites, des traditions, des règles différentes suivant votre future Loge et l’Obédience à laquelle elle appartient. C’est pourquoi, ce que je vais écrire ci-après n’est pas une vérité universelle. Il est même possible que d’une Loge à l’autre, au sein d’une même Obédience, on ait adopté des règles différentes.

Tout d’abord, il est bon de se souvenir que tout le monde ne rentre pas par le même canal[1]. Certains vont être cooptés par un ami, collègue, voisin… d’autres vont envoyer une lettre au siège de l’Obédience et attendre une réponse. La méthode la plus fluide est bien entendu celle du parrainage par un Frère ou une Sœur de la Loge. Dans ce cas, il informe directement le Vénérable Maître de votre existence et le critère confiance est déjà acquis. Cependant, sachez que j’ai vu des profanes écrire sur le site Internet de l’Obédience et intégrer une Loge en un temps relativement rapide et d’autres, qui connaissaient un membre de la Loge, qui ne sont toujours pas initiés. Il n’y a donc pas de règles immuables en la matière.

L’étape de la présentation étant passée, vous devriez normalement rencontrer ensuite le Vénérable Maître en personne. Lors d’une rencontre informelle, il va vous poser des questions de toutes sortes, juste pour vérifier que votre candidature est sérieuse. C’est lui qui proposera ensuite un vote à votre sujet. La suite de la procédure sera donc validée par tous les Maîtres de la Loge qui devront se prononcer. La Franc-maçonnerie est un lieu de haute démocratie. Tout est voté et le pouvoir est détenu par les Loges et non pas par les Grands Maîtres des Obédiences. La Franc-maçonnerie n’est pas une pyramide. Le rayonnement de son pouvoir est plutôt horizontal.

Votre candidature a obtenu un vote favorable, le processus est donc en route. Trois Maîtres de la Loge sont ensuite désignés pour vous rencontrer, chacun ignore quels sont les deux autres. Cette décision de les nommer revient au Vénérable Maître. Vous aurez un premier enquêteur qui aura pour mission de connaître votre vie personnelle et familiale, ainsi que votre personnalité. Le second enquêteur vous interrogera sur vos opinions concernant les questions politiques et sociales en France et à l’étranger. Et enfin, le troisième s’intéressera à vos activités spirituelles, vos opinions sur la morale, les questions philosophiques…

Chacun d’eux établira ensuite un rapport d’enquête qui sera lu en Loge. Cela donnera lieu à un deuxième vote pour vous faire venir à l’occasion de prochains travaux et vous interroger.

La troisième étape n’est pas forcément commune à tous les Rites. Il s’agit du passage sous le bandeau. Vous serez assis au milieu de la Loge avec les yeux bandés et on vous posera des questions sur divers sujets. Il vous appartiendra de répondre le plus honnêtement possible. Ā l’issue de cette épreuve, un dernier vote des Maîtres décidera si vous êtes accepté ou non pour l’épreuve de l’Initiation. C‘est le moment de vérité en somme.

Si je peux vous donner un conseil, le jour du passage sous le bandeau, restez vous-même, respirez avant d’entrer dans la Loge et décontractez-vous le plus possible. Vous n’êtes pas en cour d’assises en vue de la guillotine. Connectez-vous à une image qui vous aidera beaucoup, dont le Mantra serait : « Je les aime déjà, ils (elles) sont déjà tous (toutes) mes futur(e)s (Sœurs et) Frères, rien de mal ne peut m’arriver, j’ai confiance en eux ». Cette idée de vous connecter à l’Amour Fraternel vous aidera, croyez-moi. La perspective de vous retrouver les yeux bandés au milieu d’une assistance qui vous bombarde de questions diverses est éprouvante. Je ne connais personne qui vit cela comme un moment de plaisir intense. Cela fait partie de l’épreuve. Pensez simplement que votre entrée dans la Loge a déjà commencé et faites-vous confiance. Tout ira bien !

Comme vous le voyez, on entre rarement en Loge par hasard. Tout ce processus prend en général de trois à six mois. Il peut même s’étendre plus encore si des vacances s’intercalent dans le cycle. Il s’agit donc d’une volonté sincère des deux parties. Vous devez le désirer et la Loge doit souhaiter fermement vous accueillir en son sein. C’est pourquoi, j’affirme souvent qu’on n’arrive jamais par erreur dans sa Loge mère. C’est la raison pour laquelle il convient de s’accrocher et de prendre toutes les expériences futures comme des thèmes de travail. Ce qui arrivera sera forcément un moyen de polir sa pierre comme on dit en Franc-maçonnerie.

Il se pose aussi la question suivante : « qui n'est pas Initiable ? »


Commandez-le livre intégral dès maintenant


[1] Un tiers des candidats entre par une démarche personnelle et deux tiers par cooptation (Source : Alain Bauer Grand Maître du Grand Orient de France de 2000 à 2003).