Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Découvrez nos partenaires ci-dessous


Grande Loge Mixte de France

Grande Loge Mixte de France

Année de création: 1982

Nombre de Loges: 174

Effectifs: 4 200

Structure Mixte

Commander le livre 


Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


La Grande Loge mixte de France, abrégé en GLMF (G L M F selon la typographie maçonnique), est une obédience maçonnique française mixte issue d'une scission d'avec la Grande Loge mixte universelle. On y pratique la mixité totale, qui est le fruit d'une volonté d'établir une réelle égalité entre hommes et femmes. La GLMF est une fédération de loges, ayant chacune un statut d'association loi de 1901. La devise de la GLMF est Liberté, Égalité, Fraternité.

Créée en 1982 par deux cent cinquante maçons provenant de la GLMU, et avec le soutien du Grand Orient de France, la Grande Loge mixte de France présente les particularités suivantes :

    Dans la continuité des principes qui ont présidé à la fondation de l'Ordre du « Droit humain », elle considère que la complémentarité de l'homme et de la femme fait de la mixité une richesse et, depuis la Convention de 1988, chaque loge est donc libre de se constituer comme féminine, masculine ou mixte.

    Selon le principe de la liberté absolue de conscience, les ateliers (ou loges) sont également libres dans le choix de leurs travaux, dont le symbolisme est la base, mais qui portent aussi, dans la plupart des loges, sur des problèmes de société. Chaque année cependant, l'assemblée générale propose trois questions – symbolique, laïque et sociale – à l'étude de l'ensemble des loges, et une synthèse de tous les rapports est renvoyée à chacune d'entre elles.

    Enfin, la GLMF donne à ses loges la possibilité de travailler à des rites différents, répondant ainsi aux diverses sensibilités. La plupart des rites connus en France y ont été adoptés. En 2013, les ateliers de la Grande Loge mixte de France pratiquaient :

    - le Rite français sous ses différentes formes (R.F.) ;

    - le Rite écossais ancien et accepté (R.E.A.A.) ;

    - le Rite écossais rectifié (R.E.R.) ;

    - le Rite de Memphis-Misraïm ;

    - le Rite émulation ;

    - le Rite source et lumière.


Les 202 loges de la Fédération Olympe de Gouges que nous comptons aujourd’hui n’ont qu’une histoire, la leur.

La Grande Loge Mixte de France est née, en 1982,  de la volonté de 11 Loges :

8 de Paris et 3 de province (Bordeaux, Mende et Lille). Ils ont créé une Obédience qui répondait à leurs attentes sociétales dans un monde où le décalage entre Franc-maçonnerie et le monde profane ne cessait de croître.

Animé par un esprit de liberté, elle a permis à ses membres de choisir et de pratiquer leur propre maçonnerie :

    Liberté de choix entre la création de loges mixtes ou non mixtes.

    Liberté des rites pratiqués.

    Indépendances vis-à-vis des hauts grades.

    Liberté dans l’orientation philosophique de chacun.

La Grande Loge Mixte de France se situe dans lignée des obédiences adogmatiques de la Franc-Maçonnerie française. Elle est une fédération de loges dont le fonctionnement repose sur le principe démocratique de la séparation des pouvoirs.

Elle est totalement indépendante des Ateliers et Chapitres constitués au-delà du 3ème grade. Fédération de rites, elle se réfère à la tradition maçonnique.

Elle repose sur deux principes fondamentaux :

La liberté absolue de conscience et l’existence du fait féminin en franc-maçonnerie.

C’est à partir de 1717 en Angleterre que la Franc-Maçonnerie Opérative des bâtisseurs de cathédrales, accepte en Loge des gens qui ne sont pas du métier. S’ouvre alors la période de la Franc-Maçonnerie dite Spéculative, celle qui ne remue plus des matériaux mais des idées. “Les premières Loges Maçonniques s’installèrent en France dans les années 1726-1730, notamment dans les ports de Bordeaux et Dunkerque”. C’est dire combien l’histoire de la Franc-Maçonnerie Française est longue. Pour mieux connaître l’histoire de la Franc-Maçonnerie Française, nous vous conseillons de consulter notre rubrique 275 ans de la Franc-Maçonnerie Française et de visiter les pages du site du Grand Orient de France. La voie de la Franc-Maçonnerie Mixte fut ouverte le 14 janvier 1882 avec l’initiation de Maria Deraismes par une Loge de Frères :“les Libres Penseurs du Pecq”, de la Grande Loge Symbolique Ecossaise. Onze ans plus tard, le 4 avril 1893, Maria Deraismes et Georges Martin créent une loge mixte nommée “Grande Loge Symbolique Ecossaise de France Le Droit Humain”. En 1913, une Grande Loge Mixte Française fut créée, mais elle n’eut pas le développement espéré compte tenu de la 1ère guerre mondiale.

 

Les particularités de la Grande Loge Mixte de France

Fidèle aux principes fondateurs définis lors de sa création, La Grande Loge Mixte de France présente les particularités suivantes :

La mixité : une richesse générée par la complémentarité homme, femme.

La pluralité de Rites : le moyen donné à ses membres de travailler selon le rituel de leur choix, dans la pure tradition de la Franc-maçonnerie.

Les particularités de la Grande Loge Mixte de France

Fidèle aux principes fondateurs définis lors de sa création, La Grande Loge Mixte de France présente les particularités suivantes :

La mixité : une richesse générée par la complémentarité homme, femme.

La pluralité de Rites : le moyen donné à ses membres de travailler selon le rituel de leur choix, dans la pure tradition de la Franc-maçonnerie.

Rites

Le pluralisme : le choix laissé à ses membres de constituer des loges mixtes, masculines, ou féminines.

La Grande Loge Mixte de France est une obédience mixte libérale. Elle accepte la visite de l'ensemble des Francs-Maçons de toute Obédience.

Article 1 de la Grande Loge Mixte de France :

La Grande Loge Mixte de France est une institution essentiellement humaniste, philosophique et progressive. Elle a pour objet la recherche de la vérité, l'étude de la morale et la pratique de la solidarité. Elle travaille à l'amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l'humanité.

Elle a pour principes : la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même.

Elle proclame le principe de laïcité considéré comme l'opposition à toutes les aliénations et notamment à toute influence dogmatique. Elle se réfère à la liberté absolue de conscience, c'est-à-dire le droit pour chaque Franc-Maçon de croire en une vérité de son choix ou de ne pas croire.

Elle a pour devise : Liberté, Egalité, Fraternité

La GLMF pratique de multiples rites: Rite Français, Rite Ecossais Ancien et Accepté, Régime Ecossais Rectifié, Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et Rite Emulation